Les étapes du traitement de la parodontite

L’ensemble du traitement est totalement indolore et il ne comporte ni curetage, ni surfaçage radiculaire, ni chirurgie.

A) Diagnostic

  • Examen clinique : relevé de la profondeur des poches sur chaque dent (6 mesures par dent) et examen buccal.
  • Examen microbiologique : Analyse de la plaque dentaire

Nous effectuons un prélèvement de votre plaque dentaire.
Ce prélèvement est analysé au microscope à contraste de phase.
Le résultat est immédiat : vous savez tout de suite si vous êtes infecté ou non.

Le microscope est un élément central de notre méthode puisqu’il confirme notre diagnostic par la présence des germes responsables.
Il nous accompagne tout au long du traitement pour vérifier l’évolution de celui-ci jusqu’à la guérison.
Infine, le microscope montrera l’absence totale de germes pathogènes à l’analyse du prélèvement.

B) Traitement

  • Désinfection microbienne :

Elle se fait grâce à votre matériel de brossage dentaire (brosse à dent, fil dentaire, brossettes…) associé à des produits désinfectants, des pommades antibiotiques
Comme dans toutes les maladies infectieuses, le traitement est adapté à chaque patient.
Le traitement de la parodontite est toujours indolore.

Cette phase peut durer entrer 2 à 4 mois selon la complexité de la flore microbienne.

  • Elimination du tartre :

Cette élimination se fait par lithotritie une fois la désinfection validée. C’est l’élimination des calculs tartriques sous-gingivaux qui sont détectés à l’aide du diagnodent et de la transillumination (lumière froide). Ils sont éliminés par des instrument sonic.

C) Cicatrisation

Un nouvel examen clinique est réalisé afin de s’assurer de la fermeture de toutes les poches parodontales.

D) Guérison

La guérison est confirmée par l’absence de saignement.

E) Eviter la réinfection

Nous nous assurerons que le patient est parfaitement autonome et nous lui donnons les conseils nécessaires pour éviter une possible réinfection.

Nous assurons ainsi la pérennité de la guérison, c’est ce que nous appelons l’éducation thérapeutique.